Flash jeu

     Céline est une jeune femme cévenole agréable mais désœuvrée.
Pour arrondir ses fins de mois et s'occuper un peu, Céline espère obtenir une rubrique régulière chez « Télé 7 jeux ». Aujourd'hui elle nous en propose donc un petit (jeu) qui, malheureusement -c'est trop p'injuste-, a été refusé par la célèbre revue.

Merci Céline pour cette participation sympathique.
Comme elle, n'hésitez pas à m'envoyer vos contributions qui font vivre le site...
ou lui font vivre ses dernières heures...

 Voici donc:

L'intrus

 Je propose que chacun s'exprime avant que Céline ne nous dévoile la bonne réponse.

En ce qui me concerne je dirais:

NR1 l'intrus est George car c'est le seul vendeur de café parmi les 4, quoi d'autre ?
NR2, l'intrus est Brad car c'est le seul à porter une chemise ridicule

 

 

     Puisque nous sommes dans le léger, permettez-moi de vous présenter certains de mes compagnons de route. Gardez votre calme les filles. Sachez toutefois que vous avez affaire là à de vrais héros polaires puisqu'au moment de la prise de vue le vent soufflait en rafales à 110 km/h avec une température de -2° donc une température ressentie au niveau de la ceinture et ses environs de -14°.

De gauche à droite:

Fabien (pilote hélico), Alban (glacio), Pierre (ornitho), Xavier (GP), Thomas (sismo), Xavier (ornitho), Victor (pateux), Thibaud (géophy), Antoine (MéPré, pour mécanique de précision)

(en cliquant sur la photo vous les verrez mieux, veinardes)

Heros polaires

 Ils sont fous ces Adéliens !

 

 

     Enfin, je ne vais pas vous faire une tartine sur la soirée d'hier, une chouette partie de tarot avec Thomas (sismo), Fabien (pilote hélico), Patrice (GP), Jérôme (Plongeur) et Erwan (Pépito), partie dont le résultat importe peu puisque je n'ai pas gagné. Ce qui est important c'est que je suis retourné vers ma piaule à 1h00, qu'il faisait nuit, et que pour la première fois à DDU j'ai vu des étoiles. Ca m'a fait un petit quelque chose car je n'en avais pas vu depuis mon départ d'Europe. Jusqu'à présent le jour prenait toute la place que laissent 24 heures. Pas de nuit, donc pas d'étoile. Désormais le jour perd facilement 10 minutes chaque jour. La nuit va bientôt devenir noire. Et je vous parlerai alors du rayon vert qui, par grand beau temps, illumine les nuits adéliennes.