La croisière ne s'amuse plus

            Je ne sais pas si les infos ont suivi en France ou Belgique mais en quelques mots voici comment s'est terminée la saga des touristes coincés dans la glace:

          Ils ont été transférés en hélicoptère sur le bateau australien qui ensuite a fait route vers la base Casey (base australienne donc, située sur la côte comme DDU). Les bateaux russes et chinois restaient donc pris dans les glaces jusqu'à ce que celles-ci se brisent sous l'effet du vent. Ces 2 bateaux ont donc pu regagner le nord. L'histoire (en tout cas ce que j'en sais) ne dit pas ce qu'il advient des touristes ensuite. Ce dont on est à peu près sûr c'est que ce fâcheux contre-temps a mis en péril certaines expérimentations d'été et également le ravitaillement de la base Casey. Les autorités françaises, chinoises et australiennes sont donc très remontées contre les organisateurs de ce raid touristique: se mettre en danger c'est une chose (idiote), appeler à l'aide par la suite ça n'est pas anodin et cela a un coût (financier mais pas que) pour les autres.

            A la suite de cette affaire, on a entendu l'argument on ne peut plus simpliste : «  il y a plus (+) de banquise à une saison où elle ne devrait plus être, c'est bien la preuve que la terre ne se réchauffe pas et même qu'elle se refroidit et blablabla ». La zone de DDU est effectivement, depuis quelques années, soumise à une nouvelle donne: la banquise reste en place de plus en plus tard et notamment au 12 janvier, l'épaisseur de la glace a été estimée devant la base à 1m50, ce qui n'est pas rien alors qu'habituellement à cette époque, la mer est libre.

            Sachez que l'immense calotte glaciaire antarctique est bordée d'une multitude de glaciers côtiers, chargés en quelque sorte de déverser le trop plein de glace dans l'océan, sous la forme d'icebergs plus ou moins énormes. L'Astrolabe est le glacier le plus proche de DDU (quelques centaines de mètres).Glacier de l'AstrolabeUn peu plus à l'Est, à 200 km d'ici, existe un glacier plus important, le Mertz. Il y a quelques années l'énorme langue de glace du Mertz, qui pénètre loin dans la mer, s'est cassée. Il se trouve que c'est depuis cette cassure que la banquise est beaucoup plus tenace sur la côte adélienne. Même si aucune étude n'a été menée à ce propos, on peut sérieusement se poser la question de savoir si les 2 phénomènes sont liés (la nouvelle disposition des glaciers pourrait évidemment remettre en cause l'évacuation jusque là habituelle du pack). Le simpliste argument « + de banquise = la terre se refroidit » se trouve donc mis à mal. On pourrait également se poser une autre question: si la température de l'Antarctique augmente, la glace fond plus, et par conséquence la salinité des eaux côtières ne diminue-t-elle pas ? (auquel cas il est normal qu'elle gèle plus). Localisation DDU Localisation mertz

            Bref, attention aux conclusions hâtives. Les changements climatiques s'expriment de façons étranges, parfois à l'inverse des raisonnements simples. Les chercheurs du monde entier sont d'accord: Le réchauffement planétaire est bien en route, n'en doutez pas.

            Et pour ce qui est de la banquise tardive à DDU, les études sérieuses restent à faire.

Les reflets qu'on distingue sur cette photo ne sont que des flaques. La banquise est encore bien épaisse

Commentaires (2)

Church
  • 1. Church | 13/01/2014
pour alimenter le débat...
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/01/13/en-antarctique-le-glacier-du-pin-recule-inexorablement_4346937_3244.html
loic
  • 2. loic | 13/01/2014
bonjour,

je suis un cousin de ta belle blonde....(attention, tu es envahi)

j'ai une question :

en 1997, al Gore prédisait que les vents d'El Nino serait de plus en plus devastateurs,ce n'est pas le cas.
Greenpeace nous prédit depuis des années , des ouragans violents et destructeurs, à part Sandy (qui était une super tempête), rien n'arrive.
en 2004, WWF prédisait la fin rapide de l'ours polaire,surtout en baie d'hudson hors, il continue de se reproduire
mais aussi une cause du réchauffement est l'arrivée désastreuse du paludisme en Europe, je ne vois toujours rien.
ce n'est pas que j'attends tout cela, mais il me semble que depuis 20 ans, cela part dans tout les sens, qu'on soit pro-croyant au réchauffement ou anti, le fait de créer la peur panique sans organisation et propositions valables, sans empêcher aussi toutes les récupérations politico-météo-people, je pense que la véritable météo de terrain à long terme n'intéresse plus comme avant.

voir que sur RTL-TVI, ils nous disent clairement qu'il ne savent pas comment il fera dans 4 jours, soit doux comme maintenant, soit averses de neiges, en est une preuve flagrante.

dire que cela se réchauffe depuis 5 ans, me semble facile.
comparer sur les années 1990 aussi
mais comparer sur 100 ans, me semble plus juste.

tout compte fait, je n'ai pas (encore ) de questions, mais juste une interpellation...

voilà, au plaisir...

Loïc

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×