Une nouvelle bien triste

            Je veux croire qu'il existe, entre les personnes qui un jour ont séjourné en Antarctique, une solidarité toute spéciale, un sentiment d'appartenance à une même famille. Les nationalités ne sont administrativement pas reconnues en Antarctique et je pense qu'elles n'ont pas grande valeur dans les têtes non plus. Drapeaux hissés à R2En ce moment sont présents sur DDU des français évidemment, mais aussi des américains, suisses, italiens, canadiens, japonais, et même pour faire l'original un franco-chilien. Les langages ou les accents nous distinguent mais l'expérience antarctique nous rapproche bien plus. Ce sentiment d'appartenance à « un clan » existe aussi  entre des bases distantes de centaines, et même plutôt de milliers de kilomètres. Pour preuve l'échange international de photos qui se fait à l'occasion de Noël ou du nouvel an. Un autre exemple, le festival du film antarctique sur lequel concourent plusieurs bases antarctiques et subantarctiques, cocorico, c'est Kerguelen qui a remporté le grand prix l'an dernier.

            Cette solidarité s'exprime également dans le moins gai, les accidents, et le pire, les décès. Voici le message que nous avons reçu ce matin:

« Dear All,
I am sad to inform all of you that, on the 17th January during an underwater activity into surrounding waters of Mario Zucchelli station, at the 11.42 local time, Doctor Luigi MICHAUD, fLuigirom the university of Messina ( Italy) involved in the collect of marine specimen suffered a major illness. Immediately assisted by the specialized scuba team and by medical unit embedded in the activity, he was immediately recovered at the base infirmary. In spite of the treatment unfortunately he died at 13.40. »

 

            Je dois bien avouer qu'habituellement les accidents de plongée ne me touchent pas particulièrement (je veux dire pas plus ou moins que les autres dès lors qu'ils touchent des gens qui me sont inconnus) mais voilà, Luigi était un jeune mec qui foulait au même instant que moi l'immense territoire antarctique, si peu exploré et tant hostile aux hommes. Il y avait ça qui nous rassemblait, au delà de la distance, et peut être aussi une envie d'ailleurs, d'inconnu, de découverte.

Même si on en a très peu parlé ici, je sais que la solidarité dont je parlais plus haut s'est largement exprimée, puisque la base Mario Zucchelli a reçu dans les heures qui ont suivi l'accident de nombreux messages de soutien, en provenance des autres bases antarctiques.

 

 

 

Mario zucchelli station. Photo P. Nicklen

Commentaires (1)

HILLION Christine
  • 1. HILLION Christine | 20/01/2014
For Doctor Michaud's family and all the guys on Terre Adelie all my sincere sad thoughts and condolences.

A vous tous les Frenchies tenez bon ! On souffle de toutes de nos forces pour faire fondre cette banquise. On s'en fiche un peu des records ! n'abandonnez pas mais revenez entiers.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.