J’ai déjà eu l’occasion de le dire, les sorties sur banquise sont, au propre comme au figuré, de grands bols d’air. Aussi dès que l’occasion m’en est  donnée  je ne me prive pas pour accompagner  les uns ou les autres en promenade.

Carte

                Il y a de cela 15 jours j’ai fait route avec un groupe qui comprenait des ornithos (Pierre et Aymeric) en mal de connaissance des phoques (ouaip je ne vous le fais pas dire, les phoques ce sont de drôles d’oiseaux mais c’est comme ça, ici ce sont les ornithos qui étudient les phoques) mais aussi le roi du monde de DDU, Stéphane le Dista, qui lui devait mesurer l’épaisseur de la banquise au nord de l’île des pétrels, sur laquelle est installée la base. Les autres – Sépanta, Christelle, Fabien, Thibaud et Antoine– étaient là pour la même raison que moi, le bol d’air évoqué plus haut. C’est d’autant plus facile de trouver autant de monde (9 personnes quand même) pour sortir que les météorologistes ont annoncé « un ciel se dégageant en début d’après-midi et peu de vent ». Nous sommes donc partis en fin de matinée sous un ciel couvert et peu de vent, jusque-là j’avais tout juste.

                De DDU lorsqu’on marche vers le nord-est, on longe le glacier qui charrie une grande quantité de bergs au long des saisons. Pour atteindre les îlots disséminés (voyez la carte) il faut donc contourner ces immenses masses glacées qui stagnent, empêtrées dans la banquise. Il est interdit de s’en approcher : d’une part la banquise est souvent fragilisée à leur proximité sous l’effet du vent qui fait bouger ces mastodontes et d’autre part  il y a toujours un risque que l’iceberg se retourne.

Marbre 1 Sur la première photo vous voyez l’effet que peut donner un retournement. Si ce berg a des teintes « marbrées » c’est qu’il a dans un premier temps raclé le fond de la mer, avant de se retourner.

Marbre 2

Tout au long de notre progression les ornithos ont récolté les données des transpondeurs implantés sur les phoques. Ces outils permettent de repérer les individus, savoir si ils se déplacent sur la banquise, quand ils sont de retour etc....

Phoque pas d accord

Le dista quant à lui mesurait l’épaisseur de la glace, plus de 80 cm parfois, alors que je vous le rappelle, la mer est libre habituellement à cette époque.

 

 

Phoque d accord

                Nous avons pris notre pause casse-croûte sur l’îlot Pasteur en début d’après-midi. La bonne humeur était de mise évidemment, si tant est que je veuille bien faire abstraction de quelques remarques acerbes quant à la couleur du ciel, toujours aussi nuageux. Le temps n’était somme toute pas désagréable mais il faut reconnaître que sous un ciel gris, la banquise et les icebergs sont pâlichons. Après la pause nous avons mis le cap sur un îlot que je tenais absolument à faire : le rocher du débarquement.

 

 

 

                Un peu d’histoire, car ces chroniques sont aussi culturelles : Plaque

Dumont d’Urville serait ainsi le premier homme à avoir posé le pied en Antarctique.

 

 

La mue c est la honte

Étonnamment, alors que tous leurs congénères ont quitté les lieux, 3 manchots Adélie en phase de mue nous attendaient là. A cette époque ils sont habituellement quelques centaines à muer sur terre.  Cette année, à quelques exceptions près, les manchots n'ont pas fait le trajet, probablement échaudés par la distance à parcourir. Pour nous la halte a été très agréable bien que les éclaircies tardaient toujours à pointer le bout de leur nez. Du petit sommet on a une très belle vue sur certains bergs invisibles de la base

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bergs depuis debarquement

Bergs 1

       C’est finalement sur le chemin du retour, avec 3 bonnes heures de retard, que le soleil s’est décidé à occuper le terrain. Ce retour a été long. Achevée

               Une bonne couche de neige recouvrait le sol, les pieds s’enfonçaient souvent, et la progression était rendue parfois très pénible sur ces 7 km. Je suis arrivé sur base dans un état assez lamentable, le manque d’exercice physique se fait douloureusement ressentir.

 Débarquement

                Malgré tout (ou bien à cause de cette prise de conscience) je suis reparti de bon gré samedi dernier pour une longue balade vers l’îlot Fram, situé lui à un peu plus de 8 km. Quinze jours plus tard et notamment après 5 jours consécutifs de vents soufflant à plus de 100 km, l’état de la banquise s’est bien transformé.

Effets du vent

               Elle est certes plus épaisse encore, mais surtout le vent a largement balayé la neige et a rendu plus dure celle qui ne voulait pas s’envoler. La marche est désormais nettement plus facile (extrêmement glissante parfois sur les zones de glace vive). Elle est d’autant plus agréable que cette fois-ci le météo avait tout juste, grand beau et zéro vent, le top. Même les -10° se font vite oublier, on marche les blousons ouverts.

Jeux d'ombres

               Christelle, Stéphane, Thibaud, Jean-Baptiste, Julien et moi-même avons fait un premier stop sur les îlots du damier. La marche est ensuite assez monotone car on s’éloigne du glacier, et donc de la plupart des bergs.

Sur Fram

               Fram est un îlot très plaisant. Son altitude peut paraître modeste, mais ses 25 mètres suffisent largement pour avoir une vue splendide sur le continent, la banquise, les îlots, et la multitude de bergs.

Sur Fram

               On n’a pas résisté au plaisir de faire le tour d’un beau glaçon isolé tout proche, près duquel se prélassait un phoque. Le retour vers la base est encore une fois longuet, monotone, mais ça fait franchement du bien de se défouler en marchant.

Vers le beau berg

 

Prés de fram 3

 

Près de Fram

 

Près de Fram

 

Héros or not héros

                J’étais drôlement content à l’arrivée. Les jambes en compote certes,  mais content, avec l’impression d’avoir perdu 2 kg au cours de la balade. Il m’a fallu déchanter très vite car Arnaud et Victor (cuistot et pâteux) avaient choisi ce soir-là pour fêter le début de l’hivernage. Ils ont donc mis les petits plats dans les grands, tout le monde s’est bien régalé, et qui c’est qui a repris 3 kg ?

Miam

(Photos balades: Sépanta, Christelle, Stéphane et moi-même.

Photos banquet: Philippe)

 

 

 

Commentaires (17)

Nathalie
  • 1. Nathalie | 18/10/2018
Je vous présente une collection complète sur le développement personnel et l'épanouissement personnel pour changez votre vie et atteindre vos objectifs, soufflez, respirez et soyez heureux pour le reste de votre.

- La loi d'attraction pour changer votre vie par votre volonté.
- Comment définir vos objectifs et les atteindre.
- La puissance de la pensée positive.
- Comment développer une mémoire infaillible.
- Comment gérer efficacement votre temps.
- Comment trouver votre bonheur intérieur.


Voici le lien:
https://produitsnumeriques.com/epanouissement-personnel/

https://produitsnumeriques.com/produits/la-collection-complete-sur-l-epanouissement-personnel-et-le-developpement-personnel.jpg width=200

Cordialement
Nathalie L
Christine H
  • 2. Christine H | 27/03/2014
De ce côté de la terre nous passons dans la nuit du 28 au 29 "à l'heure d'été" ; une heure de moins à dormir sauf pour ceux qui bossent la nuit : 1h de moins de boulot !
Et pour vous qu'en est-il ? Aurez-vous toujours le même décalage horaire ? Bonne soirée à tous.
Church
  • 3. Church | 25/03/2014
visiblement, la température est en train de chuter a DDU...les -20°C approchent. Veinard, va! Quand je pense que j'ai pas eu besoin de mettre gants et bonnet cette année pour aller bosser en vélo...et je ne parle pas du plaisir de rouler sur la neige fraîche et craquante qui m'a aussi manqué!! Je veux du froid!!!!! du glacial, du givré, du vent qui fait que les oreilles raccourcissent et que les mèches de cheveux gèlent.
Mais vu le soleil qui rayonne dehors et les terrasses des bistrots qui se remplissent..va falloir attendre l'année prochaine!! profites bien mon Didou!!
Peyron Juliette
  • 4. Peyron Juliette | 22/03/2014
Arnaud, j'ai de tes nouvelles par ta maman et crois moi elles sont attendues toujours avec bonheur.
Je reconnais bien là tes chefs d'oeuvres en cuisine, en patisserie, c'est pas mal aussi.
C'est devenu ma passion, l'Antarctique dont je n'y connaissais rien car le "tout blanc" c'est pas mon truc.
Gros bisou et à la prochaine
Moi aussi je change souvent de fond d'écran, que c'est beau !
Christine H
  • 5. Christine H | 20/03/2014
Bonjour à tous, voilà 100 jours que vous êtes partis de l'hexagone ...c'est le cas pour le cuistot !
Bonne nuit
Xt!ne
mimique
  • 6. mimique | 18/03/2014
merci des photos et commentaires; on va ..... essayer de t'envoyer du vert, du jaune... les couleurs de nos jardins de printemps.!!
Church
  • 7. Church | 18/03/2014
quand serez vous dans la nuit permanente? Et faudra t il alors vous équiper de frontales surpuissantes pour vous repérer dans ce vaste vide?
Andrée-Céline
  • 8. Andrée-Céline | 17/03/2014
Bonjour Didier,
Que de belles photos, on en profite bien car au travail et à la maison, on varie ainsi régulièrement les fonds d'écran.
Pour les statistiques, j'avoue que j'ai fait une première lecture, rapide, mais bon, oui, .... au boulot
Hâte des prochaines lectures, merci d'avance !
moi je sais, moi je sais, pour le p'tit couple, mais je sais aussi qu'apparemment il était déjà formé avant de partir à DDU (même pas payé pour ça, Coralie qui a le sens des affaires - ceci dit, on revient de Bruxelles, et c'est vrai que la vie y est chère :) )
Martine & Jo du causse
  • 9. Martine & Jo du causse | 17/03/2014
bou diou ! un rassemblement de Pères Noël sur la banquise !!!! "savais pas qu'il y en avait autant au sud ....de la planète"
paysages et jolies frimousses : toujours bluffant, un courant de rêverie dans nos journées...

gros bi / à+
Bernard Henneau
  • 10. Bernard Henneau | 17/03/2014
Salut les explorateurs.
Contrairement à d'autres (je ne vise personne Coralie !) je n'ai pas lu cet article au travail.
Je l'ai lu avec grand plaisir et j'ai vraiment adoré ces photos. De quoi rendre jaloux, surtout la dernière pour les gourmand(e)s mais les autres dégagent une impression d'immensité sans fin qui doit enivrer l'aventurier que tu es devenu.
On constate que l'esprit "pionnier" est de rigueur. C'est très bien, on peut se découvrir une âme d'explorateur à tout age.
J'ai connu de telles immensités mais par 50 à 70 degrés Celsius. Chacun son choix. L'impression qu'on ressent durant ces moments est difficile à exprimer avec des mots. Même les images, aussi jolies soient elles, ne peuvent traduire complètement ces moments privilégiés.
Profites en bien et continue à nous régaler avec tes "post".
Gros bisous de nous tous
Krut
  • 11. Krut | 17/03/2014
Woouaahh, ces photos !

C'est sûrement puissance 10 en réel ...

Trop bien !
Christine
  • 12. Christine | 17/03/2014
Ah ce blog un véritable livre d'aventures l'humour en + et aussi tous les commentaires. Ouf ! Ai-je bien compté ? 7 + 8 km sur cette patinoire ?? ou 8 en tout ? Dans tous les cas bravo fille et garçonssss qui ont fait la "balade" et à notre cuisinier de fils et Victor pour ce beau repas. Aujourd'hui St Patrick de quoi utiliser des pdt en stew irlandais !
Domy
  • 13. Domy | 17/03/2014
Le "héros polaire" a un magnifique bonnet à pompon !!! Ca porte bonheur de toucher le pompon en Terre Adélie aussi ?
Moi je viendrais bien manger dans ton resto, mais ça fait un peu loin. Dommage !
FANFAN
  • 14. FANFAN | 17/03/2014
Bonjour, j'ai toujours hâte de recevoir de vos nouvelles.
Les photos sont très belles, la banquise es superbe et le repas appétissant.
A très bientôt
guesnon
  • 15. guesnon | 17/03/2014
Bonjour Didier,

C'est toujours un plaisir de lire votre blog qui complète bien celui de notre fille Christelle. Par contre, j'ai enfin un nom sur la personne qui la tyrannise comme le montre très bien cette photo prise sur le vif !
Mais non, je blague ! On voit que l'ambiance ne peut être que très bonne quand l'humour est au rendez--vous !
On vous souhaite à tous un bon hivernage et continuons à lire vos aventures et à se poser des questions (ou pas !) sur : mais qui est donc ce couple d'amoureux sachant qu'il n'y a pas beaucoup de filles à moins qu'il s'agisse d'un autre garçon !!!!!! Mais, cela ne nous regarde pas . Bonne journée.
Roseline et Marc Guesnon, les parents de notre Maître Yoda !
Coralie
  • 16. Coralie | 17/03/2014
Lu au boulot aussi ;-) Tiens, j'ai froid maintenant!
Ce que vous avez dans vos assiettes compense non seulement les qq grammes perdus en balade mais aussi le manque de couleurs chatoyantes de votre environnement !
Quelle zone vierge!! Etonnant de se dire que ça aussi c'est notre planète.
Philou
  • 17. Philou | 17/03/2014
et bien oui, j'avoue, j'ai lu cet article au boulot !

encore de très belles photos

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.