Vous êtes nombreux à me questionner, à l'occasion de vos commentaires ou de vos mails sur un peu tout et n'importe quoi de ce que je vis ici, et que je n'ai pas pensé à aborder dans mes posts. Ben voilà, cette rubrique-là, elle est là pour ça. Mes réponses suivent la chronologie de vos questions et n'ont donc pas à priori de liens entre elles. N'hésitez pas à en poser d'autres.

 

 

  • « (Les photos) dégagent une impression d'immensité sans fin qui doit enivrer l'aventurier que tu es devenu ». Une remarque de Bernard, viganais qui devient lyrique quand le printemps arrive.

                 Cette immensité fout les jetons quand on y pense. Un territoire grand comme 2 fois l’Australie et rien que de la glace, pas un arbre, pas un brin d’herbe, tout juste quelques lichens sur les rares rochers qui émergent (merci merci pour vos photos vertes) et 3 ou 4 bestioles pour se partager tout ça. Il ne faut surtout pas m’oublier ici hein dites ! L’expérience vaut évidemment d’être vécue mais je ne l’apprécie que parce que je sais qu’elle aura une fin prochaine.
                Rien que du blanc, pas une terrasse avec vue sur les bateaux qui font gling-gling dans le port, rien que des glaçons salés (la bonne blague !) et des piafs dont la plupart ne volent pas ! Bref me laissez pas lààààààààà !!

 

 

  • «Mais qui est donc ce couple d'amoureux sachant qu'il n'y a pas beaucoup de filles à moins qu'il s'agisse d'un autre garçon ??!!!!!! Mais, cela ne nous regarde pas ». De Roseline, la maman de Christelle, hivernante lidariste (la maman de Thibaud a posé une question similaire, les mamans semblent très préoccupées par les accouplements).

                 Je ne vous le fais pas dire, ça ne nous (vous en tout cas) regarde pas ! De toute façon, en Antarctique comme ailleurs, je ne donne pas mes coins à champignons. Je ne donne pas non plus les noms de ceux qui vivent dans le péché. Pas gratuitement en tout cas. A toute fin utile je précise qu'ici le surnom de votre fille c’est Vampirella. Moi j’dis ça, j’dis rien…
(par contre pour la maman de Thibaud, son surnom c’est DJ Thiboul et c’est pas avec un nom pareil qu’il va emballer).

 

 

 

  • « Tu t' en sors toujours ?.....Pour ces manutentions , ils ont pris que des hommes musclés ...Tu n ' es pas prêt de connaître cette corvée ... ». De Jean-Louis (il parle des manips vivres) qui s’y connait en sport, avec une canette à la main, devant la téloche.

                 Figurez-vous que j’ai trouvé le chemin qui mène à la salle de sport. Même que je me suis assis sur le rameur et –z’allez pas me croire- je l’ai essayé sur 1 km, puis 1 autre. Le vélo sur 5 km ! et encore 5 de mieux ! J’y suis même retourné plusieurs fois (oui, oui c’est bien Didier qui écrit çà). Les résultats ne se sont pas fait attendre, en 1 semaine j’avais déjà perdu 150 grammes. Quoi heuuu ??!! Sérieusement j’y prenais goût.  Bon depuis, il m’est arrivé une petite mésaventure… : imaginez une partie de rugby. Le terrain c’est du carrelage. Quelqu’un shoote dans le ballon et alors tous les joueurs se jettent d’un coup sur ce fichu ballon qui est à terre. Ben voilà. C’est ça qui est arrivé. Moi je tenais le rôle du ballon. 2 côtes cassées. On se fend la gu… à DDU, mais aussi les côtes. Bref, là c’est pas le top côté forme, beaucoup de mal à dormir car ça fait mal de partout et évidemment, je ne vais plus voir la salle de Jim. 3 semaines de convalescence d’après le toubib.

 

 Empereur pleureur

 

 

  • « C'est normal que ce blog soit très fréquenté : c'est THE BEST OF DDU (excusez-moi, les autres bloggers !) ».De Roger, que je ne connais pas, mais qui dit des trucs drôlement sensés.

                 Et je vous jure que je ne lui ai rien promis à Roger! En tout cas cet avis sera largement diffusé sur la base. Et pour ceux qui veulent quand même visiter les blogs des autres hivernants, il faut aller sur l’onglet «plus d’amis », ou directement ici.

 

 

 

  •  « Moi je suis triste que les bébés manchots n'aient pas survécu ». De Dominique, qui s’intéresse beaucoup aux petits animaux d’ici. Mais ça n'a aucun intérêt, ça ne se mange pas.

                 Ainsi va la nature, et les Adélie sont effectivement tous kaputt cette année, éventrés par les skuas ou morts de faim, ou de froid je dis ça  pour écœurer les âmes sensibles. Mais à peine a-t-on eu le temps d’enterrer les morceaux des décédés récents que la relève prend la relève ! Voici 3 jours qu’on voit arriver de la banquise quelques manchots empereurs (ceux du film). Ils débarquent pour l’instant par tout petits groupes (3-4 individus) mais tout de même hier il y avait un groupe de 15, le premier un peu important. Et ça ne fait que commencer. Ils vont doucement aller peupler la manchotière qui se trouve juste derrière la base. D’ici peu de temps ils devraient être quelques milliers. Les ornithos commencent leurs manips sur ces bestiaux aujourd'hui et ils ont besoin de volontaires. On les marque, on enregistre leur chant, que des trucs qui servent à…à… ben j’en sais rien donc je vous dirai ça bientôt, photos à l’appui. Toutes ces bestioles viennent là pour se reproduire, si vous aimez les peluches vous allez être gâtées les filles.

 

 Les manchots empereurs sont de retour

 

 

  • « C'est quoi D3 sur le dernier lot de photo? Et aussi , tu montres les véhicules du raid. Ça veut dire que ceux qui vont relever Concordia sont partis? Tu les as côtoyé? ».De Church, un fan de bataille navale qui a oublié de jouer en D10.

       Je vous ai parlé de Cap Prud’homme, en quelque sorte une base annexe à DDU, située à 5km d’ici. C’est à la fois une base où sont logés les scientifiques qui doivent bosser sur le continent et également les techniques qui bossent pour le « Raid ». Le raid c’est un « train » de véhicules qui plusieurs fois dans l’été rejoint la base franco-italienne de Concordia (vous trouverez ça sur le net), notamment pour son ravitaillement, mais pas que. C’est à D3, sur les hauteurs de Cap Prud’homme, que sont rangés et chargés les véhicules qui constituent le raid. Sinon il y a également D10, où atterrissent les avions, souvent en provenance de Concordia (surtout pour le transport des personnes). L’hiver (après les rotations de l’Astrolabe) Cap prud’homme, D3 et D10 sont inutilisés.
On côtoie assez peu les gens qui filent sur Prud’homme ou Concordia. Ils ne sont le plus souvent que de passage à DDU (tout au plus quelques jours).

 

 Base cap prud'homme

 

 

 

« Y a t'il des listes pour les élections à venir ? Ou aurai-je une chance au pays des pingouins ? ». De Nicolas S. que je sais pas c’est qui, mais c’est toujours sympa d’intervenir.

                 J’aurais pu voter pour les élections municipales (avec procuration uniquement) mais je me sens peu concerné puisqu’ici le maire, c’est le dista (chef du district de Terre Adélie). Pour info, au solstice d’été, on fêtera la « mid-winter » (fêtée dans toutes les bases antarctiques). A cette occasion on met le Dista au repos, et il y a des élections pour élire le OnzeTa. N’importe qui séjournant à DDU peut se présenter sous réserve d’avoir un programme surtout pas sérieux. Le règne du onzeTa dure 1 semaine. Si les adéliens acceptent un dictateur à leur tête, je me présenterai peut être.

 

 Saale à manger et cuisine de cap prud'homme

 

 

  • « Pour les patates, je suis sûr que votre cuistot saura varier : purée, frites, hachis, salade, en chips, dauphine, en soupe..... il y a de quoi faire! La patate, c'est la reine des légumes! ». De Church, mais Church, c’est toi la reine des patates !

                 J’ai bien dit qu’on avait reçu un énorme lot de pommes de terre mais rassurez-vous, il y a tout un tas d’autres choses comestibles qui sont arrivées à R4 (en complément de R1, R2, R3). Et il faut reconnaître que le cuistot varie bien ses menus puisque depuis plus de 3 mois, seul le menu pizza a été répété. On n’a jamais mangé 2 fois la même chose, pareil pour les desserts. On ne peut pas en dire autant des boissons mais on s'y fait bien.

 

 Raid concordia

 

 

  • « Quand serez vous dans la nuit permanente? Et faudra t il alors vous équiper de frontales surpuissantes pour vous repérer dans ce vaste vide? ». De la reine des patates nocturnes

                J'en ai déjà parlé mais je vais la refaire en plus culturel: ici nous sommes juste au sud du cercle polaire antarctique. Exactement nous sommes à 11,2 km de cette ligne imaginaire, déterminée par les astres et l'inclinaison de la terre (d'ailleurs j'ai sérieusement prévu d'aller y tracer des pointillés, comme sur vos atlas). Ce « cercle » c'est la ligne à partir de laquelle on peut profiter du soleil de minuit, en plein été. C'est aussi la ligne à partir de laquelle, en plein hiver on ne doit plus voir le soleil à midi. Sauf que tout ça ne marcherait que si le soleil était un point. Du fait de son rayon, le 21 juin le soleil reste visible jusqu'à 90 km au sud du cercle polaire. Donc nous ne passerons pas un jour sans voir le soleil (même si ça se limitera à quelques minutes en juin). De plus même quand le soleil est couché, s'il rase l'horizon, il ne fait pas nuit noire.
                Pour résumer on ne sera jamais 24 heures dans la nuit noire. Il n'empêche qu'on a d'ores et déjà besoin de frontales le soir dans certains endroits de la base, ceux qui ne sont pas éclairés par les 3 mégas-spots du centre.
                Au-delà, personne ne s'est encore aventuré à sortir de nuit sur la banquise.

 

Soleil couchant sur le bâtiment météo